Close
Contactez nous: 0692 31 65 68

19 septembre 2016

Les boules de poils ou « trichobézoards »

img_7760

Le chat passe beaucoup de temps à se toiletter. On estime qu’il passe un tiers de son temps éveillé à s’occuper de ses poils.

Cette toilette a plusieurs fonctions :

La première qui nous vient à l’esprit est celle de se nettoyer. En effet, le chat, grâce à sa langue râpeuse se lèche pour éliminer toutes les saletés et les parasites ; ou encore pour enlever les poils morts.

Une des autres raisons est celle de se relaxer : quand le chat fait sa toilette, son cerveau libère de l’endorphine, une hormone qui a pour propriété de diminuer le stress et d’augmenter le bien-être. C’est pourquoi, quand le chat est stressé ou frustré, il a tendance à faire sa toilette.


Les papilles présentes sur la langue du chat permettent aux poils de rester accrochés sur celle-ci lors du léchage. Mais il faut faire attention, car le risque est que le chat avale ces poils restés accrochés.

Et le poil, étant peu sensible à la digestion, va s’accumuler petit à petit dans son système digestif et peut provoquer des perturbations plus ou moins graves : vomissements, constipations, ou encore une obstruction intestinale voire dans les cas les plus graves une occlusion intestinale !

Il faut savoir que les chats à poils mi-longs ou longs sont les plus confrontés à ce problème.
Le Kurilian, bien qu’il ait tendance à ne pas perdre beaucoup de poils est quand même exposé à ces risques! C’est pourquoi nous vous donnons ici quelques conseils faciles à suivre au quotidien, afin d’éviter la formation de boules de poils (la liste n’est pas exhaustive).

  • Le brossage régulier :
    Il est possible de diminuer le risque de formation de boules de poils en brossant régulièrement le chat : cela va enlever les poils morts qui ne seront donc pas avalés. Il faut d’autant plus le brosser en période de mue et en été car le chat a tendance à plus se lécher pour se rafraichir.
  • L’alimentation :
    L’alimentation peut aider également le chat à éliminer les poils avalés. Pour cela, il est conseillé de donner une alimentation riche en fibres ou une alimentation spécialement prévue pour l’élimination des boules de poils.
  • La pâte spéciale :
    Il existe une pâte spéciale généralement riche en Malt (associé parfois à de l’huile végétale et des fibres), qui facilite le transit des aliments et des poils. De nombreuses marques existent (comme GimCat, Laxatone ou CatMalt) et la posologie dépend alors de la marque.

Mais n’oubliez pas, dans tous les cas, demandez toujours conseil à votre vétérinaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *